dimanche 29 novembre 2015

TAG ♣ Les 7 péchés capitaux livresques ♥

Tag trouvé sur le blog « Team Litteraire », rendez-vous dans l’« enfer » livresque pour une balade à travers les 7 péchés capitaux revus et corrigés à la sauce « lecture ».
Let’s get started !
1. AVARICE : Quel est votre livre le plus cher? Quel est votre livre le moins cher?
2. COLÈRE : Avec quel auteur entretenez-vous une relation amour/haine?
3. GOURMANDISE : Quel livre avez-vous dévoré encore et encore sans aucune honte?
4. PARESSE : Quel livre avez-vous négligé par paresse?
5. ORGUEIL : De quel livre parlez-vous le plus pour vous faire mousser?
6. LUXURE : Quels sont les attributs que vous trouvez séduisants dans un personnage féminin ou masculin?
7. ENVIE : Quel livre aimeriez-vous le plus recevoir en cadeau?
 

Le plus cher : Aucune idée.
Le moins cher : « Le songe d'une nuit d'été » de William Shakespeare – un livre acheté 2 euros.
Angela Behelle pour sa série « La société », car quand on est confronté aux tomes de cette série et au style d’écriture de l’auteur, on ne pense qu’à une chose quand on sait qu'il ne reste plus qu'un seul tome : « C’est quand le prochain ? Pitié, l’attente est trop longue ! »
« La demoiselle du Mississippi » d’Alexandra Ripley. C’est LE livre qui m’a vraiment donné le goût de la lecture (je sais je ne suis pas très originale parce que ‘en parle dans presque tous mes TAG, mais je n’y peux rien). Il est constamment posé sur ma table de chevet. Même si je le connais quasiment par cœur, je ne peux pas m’empêcher d’y revenir à chaque fois.
Ça remonte à super longtemps, mais je dirais : « Les chouans » d’Honoré de Balzac. Un livre qu’on voulait m’obliger à lire en classe de troisième et je n’ai jamais pu m’y résoudre et le lire. Le pire, c’est que je n’en n’ai même pas honte *siffle*
Heu ! Là je ne vois pas vraiment l’intérêt de cette question. Sérieusement, comment peut-on se faire mousser en disant avoir lu un livre ? Déjà que certains ne comprennent pas que lire est une passion alors de là à se rendre intéressant en parlant d’un livre… Et puis, il y en a tellement que j’aime bien, que je ne saurais pas vraiment lequel choisir.
Le gars dur au cœur tendre, celui qui cache sa fragilité sous une carapace de gros salaud ! C'est le genre de personnage masculin qui me fait craquer. J'ai un faible pour les personnages masculins touchants, sensibles et qui ont un grand cœur (même s'ils ne le montrent pas).
J'aime beaucoup les héroïnes sensibles. Le genre de fille qui aime sans compter, avec des défauts aussi mais qui est toujours là pour ses amies. En fait, le genre de fille que j’aimerais bien avoir comme meilleure amie ! Comme ma best friend en fait, hein Françoise !!!!
Ouh la !!!! C'est une mission impossible que de me demander ça. Comment voulez-vous que j’arrive à choisir dans ma Wish-list quel serait le livre que j'aimerais le plus recevoir plus qu’un autre ? Alors ce n’est pas un seul livre, mais un coffret de livres en fait, donc je dirais quand même : Le coffret « La Société » d’Angela Behelle (qui inclus les 5 premiers tomes – avec des nouvelles couvertures –, le porte-clés de « La Société » et 1 cadeau surprise). Ce serait, pour moi, le plus beau cadeau que l’on pourrait me faire (message subliminal : mon anniversaire c’est le 11 décembre *siffle*).
Je ne taggue personne, mais si vous voulez le reprendre sur votre blog ou votre site, n’hésitez pas ! Plus on est de fou, plus on rit !

samedi 28 novembre 2015

L'interview d'Angie Le Gac



Bonjour Virginie et les lecteurs de « Un peu de lecture ». Merci de m'avoir invitée.
J'ai commencé très jeune peut-être vers huit ou neuf ans, des bribes d'histoire. Plus tard un peu plus sérieusement. Ma lectrice : ma meilleure amie du moment.
En lecture sans conteste le polar. Depuis toujours à commencer par Alice détective. Par contre je n'aime pas les effusions de sang.
En écriture mes deux romans publiés sont du MM, mais je songe à sortir de cet univers. Par contre je ne me sens pas apte à écrire du polar paradoxalement.
Avant, rien de spécial. Mais dès que je suis assise devant l'ordinateur, il me faut une boisson chaude, une cigarette (c’est mal !!) et une ambiance musicale.
La première personne, car j'ai beaucoup écrit de « cahiers » ou journaux intimes étant jeune, donc j'affectionne la première personne.
Vaste question, j'admire beaucoup de monde, surtout ceux qui ont su créer des univers très personnels comme Stephen King, JK Rowling, Amélie Nothomb, Camilla Lackberg, Donna Leon, et plein plein d'autres vraiment !
J'apprends à les connaître, je sais certaines choses d'eux qui n'apparaissent pas dans le livre, mais parfois ce sont eux qui écrivent leur propre histoire. Je ne fais pas de plan. Pour « ADN », je n'ai su la fin que lorsque j'ai écrit les dernières lignes. Martin m'a prise au dépourvu.

Pour me prouver que même si ma vie professionnelle n'a pas été un long fleuve tranquille, si j'ai raté pas mal de choses, je suis capable de faire finalement ce que j'aime, même si je n'en vis pas loin de là. Mais mener à bien quelque-chose, embarquer un lecteur dans mon univers et le faire prendre du plaisir. Ma plus grande récompense c'est sans aucun doute un commentaire positif, un compte-rendu de lecture.
Oui. Positifs ils font du bien au moral. Négatif lorsque c'est justifié, et étayé, ça permet de se remettre en question et de progresser.
Oui, j'ai une amie qui me lit, pas vraiment une bêta-lectrice ni correctrice, mais une passionnée de lecture, qui tient un blog de critique littéraire et dont l'avis est très important pour moi.
Non. Je supporte assez mal la pression. Lorsque je commence un roman, j'ai une histoire à raconter, cela prend le temps qu'il faut. Quand le roman est en cours, j'essaie d'écrire un peu tous les jours pour ne pas perdre le fil, mais il y a la vraie vie et ses impératifs, donc je me laisse porter.
Un peu de musique, surtout pas de chansons françaises pour ne pas que les mots se mélangent à mon histoire.
J'écris sur écran car je ne sais plus écrire à la main, j'ai perdu l'habitude, même pour la liste des courses lol alors un roman c'est totalement impossible. Je n'imprime pas avant la fin, mais je transfère sur mon Kindle et je relis chaque chapitre lorsqu'il est terminé, puis le matin avant d'attaquer le suivant.
Refusée par les maisons d'édition généralistes, publiée chez un éditeur MM. J'aime assez l'auto-édition finalement donc j'y suis revenue. Même si mon rêve est toujours de recevoir de la part d'une maison d'édition connue une lettre d'acceptation. C'est bien d'avoir des projets et des rêves.
J'ai terminé l'écriture d'« ADN » fin septembre et là je n'ai pas d'autre projet. J'ai écrit « Coming out » en 2006, soit neuf ans entre les deux et seulement deux ou trois ébauches de projets entre les deux. Je n'écris pas avec acharnement, même si je pense qu'il se passera moins de temps avant mon prochain projet.

J'ai été ravie de répondre à cette sympathique interview. Et n'oubliez pas « l'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne », lisez lisez lisez et secouez la pulpe de votre cerveau. Lol

https://www.facebook.com/ADN-732877083483530/?ref=ts&fref=ts https://www.facebook.com/angielegacauteur/?ref=ts&fref=ts https://angielegac.wordpress.com/ https://twitter.com/angielegac
                              ADN      Coming Out

jeudi 26 novembre 2015

Blindspot

Une jeune femme amnésique est retrouvée totalement nue en plein milieu de Times Square à New York, recouverte de tatouages mystérieux, fraîchement réalisés. Un agent du FBI, chargé de l'enquête, suit les indices dispersés sur son corps, qui révèlent bientôt une conspiration de grande ampleur...


Saison 1 Visionnée
Saison 2 À visionner

mercredi 25 novembre 2015

L'interview de Lil Evans



Bonjour à vous :) Merci de m'avoir proposé cette petite interview. J'en suis ravie :)
J'ai commencé à écrire quand j'étais en recherche d'emploi et que ça ne fonctionnait pas très bien. En plus d'être un très bon moyen pour s'évader, c'était aussi le meilleur remède pour penser à autre chose qu'au stress de postuler.
Au début, j'écrivais vraiment pour moi toute seule. Puis j'ai posté quelques extraits en ligne et on me disait que c'était bien et que je devrais envoyer mes textes en maison d'édition. Voilà comment tout a commencé :)
Pour les deux, c'est la bit-lit/romance paranormale. J'adore voyager dans des mondes fantastiques avec toutes sortes de créatures, mais j'aime toujours quand il y a un peu de romance !
J'ai toujours tellement d'histoire dans la tête que je peux écrire n'importe où et sur n'importe quoi. La plupart du temps, je le fais dans mon bureau. Avec ou sans musique, ça dépend de mon état de fatigue :p Mais j'ai déjà écrit dans une gare à Paris en plein hiver, c'est vous dire à quel point mon environnement n'a pas d'importance.
Les deux. J'aime tout essayer. Je trouve la troisième personne plus facile pour les description et les émotions, et la première pour être plus direct dans les actions des héros.
Il y a beaucoup d'écrivains que j'adore et admire, mais pour avoir rencontré Chloe Neill et Thea Harrison, je dois dire que j'ai totalement fangirlé été conquise par leur gentillesse et leur proximité avec leurs lecteurs.
Pour moi, il faut qu'ils soient fidèles à eux même et qu'ils ne se contredisent pas sans arrêt. Je n'aime pas les héros qui accusent les autres d'être superficiels, agaçants ou stupides alors qu'ils le sont eux-mêmes, par exemple.
Pour mes propres personnages, je dois dire qu'ils ont tendance à se créer eux-mêmes (rires !). Ils s'imposent parfois quand je veux leur faire faire quelque chose, ils me rient au nez en me disant " haha, non mais ça va pas la tête, je ne vais pas faire ça ma grande ". (Je n'ai pas l'air d'une folle là, j'espère ? :D )
Si je créé une héroïne piquante et volontaire, je ne vais pas la faire froussarde.
Avec Chaton (l'héroïne de Ne me lâche pas), au contraire, je l'ai fait douce et naïve. Je ne pouvais pas la transformer en petite terreur après cinq jours, quoi :) Voilà, j'aime quand il y a de la logique dans les caractères.

Pour mes personnages, avant tout. Pour les faire voyager, rêver, aimer.
Même si je leur mets souvent des bâtons dans les roues :)
Je dirais que non parce que chacun ressent les choses selon son propre vécu. Un lecteur qui posera un avis négatif sur certains points se verra contredire par quelqu'un qui justement a apprécié ce même point.
Donc je ne peux pas changer ce que j'écris, ou ma façon d'écrire, à chaque avis :)
Bon après, si tout le monde me disait que ce que j'ai fait, c'est mauvais, là je me remettrai en question, c'est sûr ! Je croise les doigts pour que ça n'arrive jamais :p
Pour les avis positifs, ils poussent vraiment les auteurs à tout donner. Il n'y a rien de plus émouvant que quelqu'un qui vous dit qu'il a aimé ce que vous avez créé, parce que quand vous écrivez, vous donnez tout. Ne me lâche pas, par exemple, m'a pris deux ans à écrire, corriger, peaufiner, développer. C'est un travail énorme et j'en ai les larmes aux yeux quand on me dit qu'il a fait son chemin dans le cœur de quelqu'un.
Non. Comme je le disais plus haut, écrire était très personnel, au début. C'était pour moi, mon petit monde que personne ne connaissait. Ça n'a pas été facile de partager quelques lignes avec les autres, j'avais l'impression de m'exposer, et c'est très gênant.
Donc quand j'envoie en maison d'édition, les membres du comité de lecture sont les seuls à connaître le manuscrit entier à part moi.
Non, parce que c'est rébarbatif et que ça en fait un devoir plus qu'une passion.
De toute façon, on ne peut pas forcer son imagination ! Elle est là ou pas. Il faut faire avec :D
Mon bureau est un vaste champs de bataille recouvert de milliers de carnets, de stylos et d'un hibou en laiton. C'est tout ce dont j'ai besoin :)
Je fais tout sur ordinateur. Je trouve que c'est plus facile pour revenir en arrière et corriger. En seulement quelques clics, on peut retrouver ce qu'on cherche très facilement.
En plus, comme je suis très désordonnée, si j'imprimais, je ne retrouverais jamais rien :p
Mitigée. Certaines peuvent vraiment manquer de tact en te disant que tu es nulle :p
D'autres sont plus humaines et te poussent à continuer malgré les refus.
Et puis il y a celles qui croient en toi, et c'est un grand moment que de vivre cela !

Là, je suis sur "Love and..." tome 2. Le tome 1 sort en novembre chez "Sidh Press". J'ai écrit une trilogie mais les tomes 2 et 3 doivent encore être corrigés et améliorés :) En parallèle, je m'amuse avec mes loups de "Ne me lâche pas" pour leur créer de petites histoires sous forme de nouvelles.
♫ It's the final countdown, toutoutou touuuu, toutoutou toutou ♫ (c'est la chanson que j'ai dans la tête :p )
Merci à vous, je me suis bien amusée :)
https://www.facebook.com/Lil-Evans-562197427258185/ http://lilevans.wix.com/lil-evans